Couscous de mamie

C’est une recette familiale qui me vient de ma grand-mère maternelle : le couscous. Je me souviens qu’elle en faisait souvent quand j’étais enfant. Au fil des années, l’occasion était devenue rare. Il était temps de reprendre la tradition. Alors pour la première fois, nous avons réalisé sa recette ensemble chez ma maman. J’avais peur de ne pas retrouver les saveurs de mon enfance, mais le goût était là, fidèle à mes souvenirs.

Ma grand-mère fait le couscous pour 15 personnes. J’ai noté précieusement sa recette telle quelle, mais je vous conseille de diviser les doses. Elle utilise le traditionnel couscoussier, mais je pense que cela fonctionne avec une cocotte minute seulement et en faisant cuire la semoule à part.

Je sais que certains d’entre vous ont une autre recette du couscous en tête, certains mettent des merguez, d’autres épices… c’est le charme des recettes familiales, chacune est unique.

Compote de poires et vanille

Depuis que j’ai une petite fille, j’essaye de réaliser des purées et des compotes maison. Même si elle ne peut pas encore y goûter, je m’entraine ! Et cette fois, j’avais envie de nous faire plaisir, mon amoureux et moi. Ma grand-mère m’ayant donné une caisse entière de poires, c’était tout trouvé ! J’ai décidé de réaliser une compote de poires, mais avec de la vanille ! Un délice ! Quelle douceur… j’ai déjà envie d’en refaire ! Et j’espère que ma fille l’aimera plus tard…

Si vous servez cette compote poires et vanille, je vous conseille de râper quelques copeaux de chocolat noir par dessus. C’est encore meilleur !

Et si vous aimez ce genre de recettes, n’hésitez pas à aller voir notre compote de pommes à l’érable, c’est une merveille !

Focaccia olives et romarin

Je sais que l’été est passé, mais faut-il vraiment une saison pour savourer une bonne focaccia ? Non, on est d’accord. Et ce pain moelleux parfumé au romarin est tellement bon qu’il ne faut pas s’en priver. Coupé en morceaux, il met du soleil à l’apéro.

Si vous aimez le romarin, je vous conseille d’en rajouter dans la pâte avant de la laisser reposer. Pour plus de gourmandise, versez un peu d’huile d’olive et de sel dans un contenant et dégustez la focaccia en la trempant dedans.

Si vous voulez une autre idée pour l’apéro, vous pouvez également faire notre cake jambon et olives.

Asarki – Cookies chocolat et cacahuètes (sans gluten)

Oui, j’ai décidé de nommer ces biscuits. Une petite folie ! Mais je dois vous raconter pourquoi. C’est tout simple, j’avais fait des tests de biscuits. J’étais satisfaite du résultat. Mais dans les cartons et les préparatifs du déménagement, j’ai perdu la feuille où j’avais noté mes tests. J’ai essayé de les reproduire de mémoire et… c’était encore meilleur ! Merci le hasard, d’où le petit nom Asarki donné en toute simplicité ! Alors cette fois je me suis empressée de noter la recette au propre et de vous la partager !

Ces petits biscuits sont croquants et moelleux, ils accompagnent parfaitement un café, un thé ou se grignotent seuls. Sans beurre, sans gluten, sans produit laitier et délicieux !

 

Aiguillettes de canard au miel

C’est un plat que j’adore réaliser ! Des aiguillettes de canard caramélisées au miel et au vinaigre de cidre, un délice ! Et c’est tellement rapide et facile à faire… pourquoi s’en priver ? Je vous partage donc aujourd’hui ma recette et j’espère qu’elle vous plaira. Mieux, qu’elle deviendra l’un de vos indispensables. L’une de ces recettes qu’on garde précieusement et qu’on dégaine à chaque repas de famille ! Ces aiguillettes de canard au miel sont délicieuses accompagnées d’un plat de riz, de pommes de terre ou de légumes comme des carottes ou des haricots verts.

Si vous cherchez d’autres recettes de viande, nous vous proposons d’aller voir notre recette de poulet à l’érable. Et si vous cherchez un accompagnement pour vos aiguillettes de canard, pourquoi ne pas essayer notre purée de chou-fleur ?

Purée de céleris

Pour changer des purées plus classiques, de carottes ou de potiron par exemple, j’avais envie d’autre chose. J’ai décidé de vous proposer une purée avec un goût plus prononcé. J’ai opté pour une purée de céleris et pommes de terre. Un pari un peu risqué puisque ceux qui n’aiment pas le céleri sont nombreux… mais voilà une occasion de vous réconcilier ! Le goût est intense, mais la pomme de terre adoucie le céleri pour un résultat savoureux… en accompagnement d’un poisson ou d’une viande, c’est parfait ! Et ça change, pensez-y !

Et si vous cherchez d’autres recettes du même genre, allez voir notre purée de chou-fleur et notre purée de carottes.