Gâteau chocolat – courge

 

J’ai eu de belles courges du jardin de belle-maman ! J’en ai fait un gratin, une soupe, une purée… et j’ai testé en gâteau. La texture est surprenante et irrésistible !

Mon frère, qui n’aime pas du tout les légumes, n’a absolument pas senti qu’il y avait de la courge ! Et c’est le premier à en redemander. J’avoue que c’est une belle satisfaction !

Si vous voulez, nous avons une autre recette à base de légume : nos muffins courgette-chocolat.

Cannelés

Je me souviens goûter mon premier cannelé sur un marché de Noël il y a des années. J’ai eu peu d’occasion d’en remanger, surtout à Montréal. C’est seulement trois jours avant notre retour en France que nous avons trouvé celui de Mamie Clafoutis, un délice !

Cela faisait un moment que je voulais me lancer dans une recette de cannelés, mais je n’avais pas de moules et je n’avais pas pris le temps d’en acheter. C’est une amie qui m’en a offert (merci Lydie !) et j’en ai déjà fait 3 fois en quelques semaines, pour améliorer mes tests. Cette fois, c’est ma famille qui a été le cobaye et ils adorent ce rôle ! Leur verdict : délicieux ! Certains ne pensaient pas aimer et ils ont changé d’avis en goûtant mes cannelés. Comme quoi, le secret c’est le fait maison !

 

Cake banane et chocolat

 

On est nombreux à aimer l’association banane chocolat, j’ai d’ailleurs déjà fait un cake banane, yogourt grec et chocolat. Cette fois, je le voulais plus gourmand. J’ai fait plusieurs tests avant d’arriver à ce résultat. Le premier la banane prenait le dessus sur le chocolat, le deuxième c’était l’inverse et je suis parvenue au juste équilibre à mon troisième test.

D’habitude je prends mes photos de cake entier, là j’ai juste eu le temps de sauver ces trois parts. C’est bon signe !

Pâte à pizza

Quand on prend le temps de faire une pizza maison, je trouve qu’on se régale encore plus ! Faire sa pâte à pizza n’est pas si compliqué et l’avantage c’est qu’on peut la garnir de ce qu’on veut ! Comme Diane, je raffole du fromage de chèvre, alors pour moi il en faut absolument sur ma pizza, je mets aussi des tomates cerises, du jambon, et bien évidemment une sauce tomate maison. Je vous donne ma petite recette ci-dessous. Composez votre propre pizza et montrez-moi le résultat !

Sauce tomate maison : 3 grosses tomates, 60 g de concentré de tomates, 1 petite échalote, romarin, basilic. Dans une casserole, faites revenir les tomates coupées en dés avec l’échalote dans un filet d’huile d’olive. Filtrez pour récupérer seulement le jus. Remettez-le à chauffer et ajoutez le concentré de tomates, puis les épices. Remuez et laissez mijoter à feu doux quelques minutes.

 

Gâteau façon brownie sans gluten

Je vous l’accorde, ce n’est pas le gâteau le plus esthétique du monde, mais qu’est-ce qu’il est bon ! J’avais une quantité monstre de pois chiches secs que je voulais écouler plutôt que de les voir traîner dans le placard depuis des mois (même si oui, ça se garde très longtemps). Alors j’ai décidé d’en faire un gâteau. Oui, je n’ai volontairement pas indiqué l’ingrédient mystère dans le titre, pour ne pas décourager certains de venir lire la recette. Honnêtement on ne sent pas du tout le pois chiche une fois cuit dans le gâteau !

J’ai choisi d’utiliser des flocons de quinoa pour créer un gâteau/brownie qui plaira autant à ceux qui sont intolérants au gluten qu’à tous ceux qui aiment les gourmandises chocolatées !

Couscous de mamie

C’est une recette familiale qui me vient de ma grand-mère maternelle : le couscous. Je me souviens qu’elle en faisait souvent quand j’étais enfant. Au fil des années, l’occasion était devenue rare. Il était temps de reprendre la tradition. Alors pour la première fois, nous avons réalisé sa recette ensemble chez ma maman. J’avais peur de ne pas retrouver les saveurs de mon enfance, mais le goût était là, fidèle à mes souvenirs.

Ma grand-mère fait le couscous pour 15 personnes. J’ai noté précieusement sa recette telle quelle, mais je vous conseille de diviser les doses. Elle utilise le traditionnel couscoussier, mais je pense que cela fonctionne avec une cocotte minute seulement et en faisant cuire la semoule à part.

Je sais que certains d’entre vous ont une autre recette du couscous en tête, certains mettent des merguez, d’autres épices… c’est le charme des recettes familiales, chacune est unique.