Tarte aux noix et chocolat

Quand j’étais petite, mes parents m’emmenaient parfois dans le seul restaurant du village où j’habitais. Ils proposaient un dessert dont je me souviendrais toute ma vie : une tarte aux noix moelleuse recouverte de chocolat fondu tiède. J’ai essayé plusieurs fois de réaliser ce gâteau, je n’ai jamais réussi à retrouver ce goût unique… Mais cette fois, la recette que j’ai réalisé mérite tout autant qu’on la partage !

Une tarte aux noix concassées et à la poudre de noisettes, recouverte de chocolat noir ! Un délice qui, une fois passé quelques heures au frais, ravira toute la famille j’en suis sûre ! Un léger goût de noisette, qui se marie si bien avec la noix et le chocolat noir. Je ne peux pas garder cet énième essai pour moi. Alors ce n’est pas ce gâteau qui me rappellerait tant mon enfance, mais un délice très gourmand à partager quand même !

Si vous aimez l’association chocolat et noisettes, vous adorerez notre recette de tartinade coco-noisettes !

Tartiflette traditionnelle

C’est un de ces plats réconfortants lors des longues soirées d’hiver, la tartiflette ! Un plat traditionnel savoyard qu’il faut absolument savoir réaliser pour nous consoler quand il fait trop froid pour mettre le nez dehors. Et comme vous nous l’avez demandée, on vous livre notre recette, celle qu’on fait en famille pendant les vacances de Noël dans ma montagne natale. Celle qui embaume toute la maison d’une bonne odeur de fromage fondu. Celle qui nous surprend à chaque bouchée, comme si on oubliait à quel point cette tartiflette est délicieuse.

Pour vous la livrer aujourd’hui, je l’ai refaite, afin d’être sûre des quantités dont vous aurez besoin. Je peux vous dire que tout le monde s’est régalé ! Ce qui ne trompe pas, c’est quand les convives se resservent trois fois, on peut être à peu près sûrs que le plat remporte tout le succès qu’il mérite.

Si vous aimez ce genre de petits plats réconfortants, allez voir notre recette de gratin dauphinois.

Cannelés

Je me souviens goûter mon premier cannelé sur un marché de Noël il y a des années. J’ai eu peu d’occasion d’en remanger, surtout à Montréal. C’est seulement trois jours avant notre retour en France que nous avons trouvé celui de Mamie Clafoutis, un délice !

Cela faisait un moment que je voulais me lancer dans une recette de cannelés, mais je n’avais pas de moules et je n’avais pas pris le temps d’en acheter. C’est une amie qui m’en a offert (merci Lydie !) et j’en ai déjà fait 3 fois en quelques semaines, pour améliorer mes tests. Cette fois, c’est ma famille qui a été le cobaye et ils adorent ce rôle ! Leur verdict : délicieux ! Certains ne pensaient pas aimer et ils ont changé d’avis en goûtant mes cannelés. Comme quoi, le secret c’est le fait maison !

 

Flan pâtissier

Ce que j’aime du flan, c’est sa texture fondante et onctueuse ! J’avais fait un test avec des œufs entiers et le flan était pas mal du tout, mais un peu bourratif. J’ai finalement refait un essai avec seulement les jaunes d’œufs et le résultat est bien meilleur ! Au passage, on vous propose quelques idées pour ne pas gaspiller vos blancs d’œufs.

Si vous aimez les tartes gourmandes, allez voir la recette de notre tarte au fromage blanc.

Vous voulez faire votre pâte brisée vous-même ? Très bon choix ! Si besoin de conseils, allez lire notre article.

Conseil cuisson : j’ai remarqué en faisant la recette dans ma cuisine, dans celle de Diane et chez ma maman que la cuisson varie énormément d’un four à l’autre ! Chez moi, le flan cuit entre 55 et 60 minutes. Chez Diane, entre 1h et 1h10. Chez ma maman, en 30 minutes. Donc surveillez bien la cuisson. Quand le flan est coloré, c’est bon. Sortez-le du four et laissez refroidir à température ambiante avant de le mettre au frigo. Il va se solidifier.

Tarte à la tomate et aux poivrons

Ah la tarte à la tomate ! Un plat estival que j’adore faire ! En temps normal, je dispose les rondelles de tomates sur une couche d’oignon revenu et de moutarde. Classique mais délicieux.

Et il n’y a pas longtemps j’ai voulu en faire une, sauf que je me suis rendue compte que je n’avais plus d’oignon. Alors j’ai improvisé avec ce que j’avais : deux poivrons rouges. J’ai décidé qu’ils remplaceraient l’oignon et ô révélation ! La tarte est 100 fois meilleure (en toute modestie bien sûr ^^) !! Mon amoureux a été conquis et a voulu que j’en refasse rapidement ! Depuis, je mélange les poivrons avec un oignon revenu, c’est parfait ! Je vous conseille d’accompagner la tarte avec une salade verte croquante.

Je fais ma propre pâte brisée, si vous voulez également en faire je vous invite à lire notre article « Faire sa pâte brisée ».

Si vous aimez les tartes salées, vous devriez aimer notre tarte aux poireaux.

Tarte à la rhubarbe

C’est mon Alsacien qui m’a fait découvrir ce dessert bien de chez lui : la tarte à la rhubarbe ! La première fois que j’y ai goûté, il l’avait faite meringuée et c’était évidemment délicieux ! Depuis, il fait sans meringue pour qu’elle soit moins sucrée et elle est tout aussi bonne ! Je crois même que je préfère comme ça, il y a un bon équilibre entre le côté sucré et le côté acidulé.

Le secret pour la réussir, c’est de bien laisser dégorger les morceaux de rhubarbe dans le sucre pour enlever l’excès d’acidité.

Dire que je ne connaissais pas cette plante et que maintenant j’attends impatiemment le printemps pour aller en chercher au marché. D’ailleurs, si vous aimez la rhubarbe je vous conseille d’en prendre plusieurs bottes pour les congeler et pour vous régaler plus longtemps.

Pour celles et ceux qui veulent faire leur pâte brisée, voici un article qui devrait vous intéresser.

Voir nos autres recettes de tartes sucrées.