Tarte aux pommes en roses

Depuis que je suis tombée sur une photo de tarte avec des jolies roses de pommes, j’attendais le bon moment pour l’essayer.

Maintenant que l’automne est là, c’est le moment parfait pour me lancer dans la confection de cette tarte ! J’ai pris des pommes cueillies hier dans un verger proche du Mont Saint-Hilaire.

C’est le chef Alain Passard qui est à l’origine de cette jolie idée. Je n’ai pas suivi de recette, j’ai fait ma pâte brisée et une compote de pommes maison. Pour les roses, c’est plus compliqué, surtout quand on n’a pas de mandoline (^^), mais c’est tellement beau que ça en vaut la peine.

Je vous conseille de faire votre pâte brisée vous-même, c’est bien meilleur ! Si vous avez besoin d’indications, vous pouvez consulter notre article Faire sa pâte brisée.

Croque-monsieur végétarien à l’avocat

C’est un essai ! A la maison, on est habitués aux croque-monsieurs classiques : jambon, fromage. Basique, facile, délicieux… mais pas forcément adapté à tout le monde, ni à des journées d’été par exemple. Alors, j’ai voulu tenter autre chose… Des croque-monsieurs d’été en quelque sorte… j’ai eu envie de tomates, de mozzarelle et d’avocat. Révélation, c’est un délice ! Rien de difficile pourtant, ni de très recherché, mais essayez… je peux vous garantir que vous recommencerez !

Chouquettes

Les chouquettes sont très méconnues à Montréal. Imaginez la mission pour trouver du sucre perlé ! J’ai couru dans toute la ville en vain, et j’ai fini par tomber dessus un peu par hasard dans une épicerie. Enfin !

Une fois le sucre perlé en main, j’ai pu réaliser de délicieuses chouquettes, croquantes et moelleuses. Le seul problème, c’est que ces petites gourmandises partent beaucoup trop vite ! Succès garanti au goûter !

À consommer de préférence le jour-même pour plus de fraîcheur

EnregistrerEnregistrer

Fondant au chocolat

Ce fondant au chocolat est celui que je fais depuis que j’ai 14 ans. C’est d’ailleurs le premier gâteau que Diane et moi avons fait ensemble, ça devait être en janvier 2006. À force de faire cette recette, je la connais par coeur. C’est le gâteau qu’on me demande tout le temps de cuisiner. Celui que tous mes proches ont goûté, la plupart de mes collègues aussi. Celui qui est si bon et gourmand qu’on se fiche qu’il contienne tant de beurre. Celui qu’on fait une fois et qu’on a déjà hâte de refaire.