Tarte à la rhubarbe

C’est mon Alsacien qui m’a fait découvrir ce dessert bien de chez lui : la tarte à la rhubarbe ! La première fois que j’y ai goûté, il l’avait faite meringuée et c’était évidemment délicieux ! Depuis, il fait sans meringue pour qu’elle soit moins sucrée et elle est tout aussi bonne ! Je crois même que je préfère comme ça, il y a un bon équilibre entre le côté sucré et le côté acidulé.

Le secret pour la réussir, c’est de bien laisser dégorger les morceaux de rhubarbe dans le sucre pour enlever l’excès d’acidité.

Dire que je ne connaissais pas cette plante et que maintenant j’attends impatiemment le printemps pour aller en chercher au marché. D’ailleurs, si vous aimez la rhubarbe je vous conseille d’en prendre plusieurs bottes pour les congeler et pour vous régaler plus longtemps.

Pour celles et ceux qui veulent faire leur pâte brisée, voici un article qui devrait vous intéresser.

Voir nos autres recettes de tartes sucrées.

 

Panna cotta au coulis de framboise

J’adore ce dessert ! Depuis le temps que je commandais des panna cottas dans les restaurants, je me suis dit qu’il fallait absolument que j’essaye d’en faire… La recette de base n’est pas compliquée, du lait (de vache ou d’amande, les deux fonctionnent), de la crème, des feuilles de gélatine pour le côté « figé »… Ensuite, il suffit d’ajouter ce qui va lui donner du goût. Selon moi, rien de meilleur que les panna cottas simples, à la vanille. Après plusieurs essais, j’ai enfin trouvé la recette parfaite !

Petit conseil de dernière minute : faites un coulis maison, mille fois meilleur que ceux qu’on trouve en grande surface et tellement facile à réaliser !

 

Profiteroles

C’est à la demande de mon amoureux que j’ai fait des profiteroles maison ! Et comme ce dessert est une pure gourmandise, je vous partage la recette. Juste après les avoir dévorées, je pensais déjà à la prochaine fois que j’en ferai en essayant peut-être une glace vanille maison. Comme je n’ai pas de sorbetière, pour ces premières profiteroles j’ai pris une glace du commerce.

 
J’ai fait des choux avec un craquelin pour qu’ils soient moelleux et croustillants. Garnis d’une boule de glace vanille et nappés d’une ganache au chocolat, ce dessert plaira aux gourmands !
 

Le vrai gratin dauphinois

J’ai la chance d’avoir encore mes deux grand-mères, toutes les deux sont originaires de l’ancienne province du Dauphiné… Du coup, le gratin dauphinois, c’est de famille ! Mais chacune le fait à sa façon… Chez l’une, c’est plus une sorte de purée de pommes de terre gratinée avec de la crème, chez l’autre, c’est le VRAI gratin dauphinois : des rondelles de  pommes de terre bien fines, revenues dans du lait… Un délice ! C’est cette dernière recette que j’ai refaite pour vous, et c’est toujours un bonheur. Je rajoute un peu d’emmental râpé par dessus pour faire bien gratiner mais le vrai gratin dauphinois, c’est sans fromage… alors à vous de choisir ! Qu’en pensez-vous ?

 

Tarte à la citrouille

J’ai découvert la tarte à la citrouille en même temps que la tradition de l’Action de grâce (Thanksgiving). Au Canada, nous la célébrons demain alors pour l’occasion je partage la recette de cette fameuse tarte nord-américaine.

Je vous conseille de rajouter 1/2 cuillère à thé de cannelle dans la préparation, j’y suis allergique donc je n’en mets pas, mais n’hésitez pas !

Ah et un petit conseil lorsque vous couperez votre citrouille en morceaux : pensez à garder les graines ! Elles se mangent et sont délicieuses grillées au four. Oui oui ! La première fois qu’on m’a dit qu’on pouvait manger les graines de citrouille, j’étais pas vraiment convaincue. Puis j’ai goûté et maintenant dès qu’on cuisine une citrouille, une courge, je garde les graines pour en faire des petites collations. L’avantage c’est qu’on peut assaisonner les graines selon nos goûts (paprika, cannelle…). J’ai une préférence pour les graines grillées simplement avec un peu d’huile d’olive et de sel.

Je vous conseille de faire votre pâte brisée vous-même, c’est bien meilleur ! Si vous avez besoin d’indications, vous pouvez consulter notre article Faire sa pâte brisée.

 

Tarte aux poireaux

L’une des recettes que je réalise le plus souvent : la tarte aux poireaux. Classique mais tellement bonne ! Et qui s’adapte à toute circonstance puisque ma tarte aux poireaux est délicieuse aussi bien chaude que froide.  La recette me vient de ma maman, comme beaucoup d’autres, mais je l’ai adaptée un peu à mon goût, puisque dans la recette initiale, il n’y avait que de la crème, et pas de lait. A vous de voir !

Pour la pâte brisée, vous pouvez bien sûr en acheter une toute faite, ça ne change rien à la procédure. N’hésitez pas à charger en poireaux et en gruyère, ce ne sera que meilleur !

Et si vous avez décidé de réaliser vous-même votre pâte brisée, mais que vous avez besoin de quelques conseils avant de vous lancer, vous pouvez consulter notre article Faire sa pâte brisée.