Gnocchi de pommes de terre (sans oeuf)

Depuis le début du confinement, nous ne sortons pas du tout de chez nous, même pour faire les courses. Nous essayons de tenir le plus longtemps possible avec ce que nous avons dans les placards et dans le frigo. Nous avions des pommes de terre qui commençaient à germer, alors on a cherché quoi en faire et on a trouvé : des gnocchis maison ! On sait que certains mettent un oeuf pour lier le tout, mais comme nous n’avions plus d’oeufs, nous avons fait sans et le résultat est tout aussi délicieux !

Vous avez des pommes de terre qui trainent ? De la farine ? De l’huile d’olive ? Du lait ? Vous pouvez faire vos propres gnocchis ! Nous avons fait cette recette à 4 mains, et en plus d’être un bon moment de partage, c’est un régal à déguster !

On vous propose aussi une recette de ravioles et une de pâtes fraîches.

Brioche aux pralines

Ah la praline rose, cette amande enrobée de sucre coloré qui fait partie des spécialités de la région lyonnaise. Elle se mange telle quelle ou dans un dessert comme la tarte ou la brioche. Ma gourmandise à la praline préférée c’est évidemment la brioche, la plus célèbre étant celle de Pralus !

Un jour en faisant les courses, je tombe sur des pralines roses, un signe me dis-je. Et si je faisais une brioche à la praline ? J’ai hésité parce que Monsieur Pralus a mis la barre haute et que je suis la première à vanter les mérites de sa Praluline. Mais après tout pourquoi pas essayer ? C’est parti, je me lance ! Et je n’en suis pas revenue, j’ai réussi à faire une brioche à la praline moelleuse, gourmande et croquante ! Je n’ai pas la prétention de dire qu’elle est aussi bonne que la plus fameuse des brioches à la praline, mais je peux vous dire qu’elle est une bonne alternative, et faite maison en plus.

Pour ceux qui ne connaissent pas cette spécialité régionale, n’attendez pas et testez ! Pour les Rhodaniens, vous m’en direz des nouvelles.

Et si vous regardez sur cette recette, je parie que vous aimez les brioches (on m’appelle Sherlock) alors allez faire un tour sur ces recettes !

Biscuits moelleux aux pruneaux (sans oeuf)

Comme j’adore les biscuits et que j’avais plein de pruneaux, j’ai improvisé une recette pour le goûter. Ces petites gourmandises sont délicieusement moelleuses et riches en fibres. Les pruneaux viennent sucrer naturellement les biscuits, sans avoir besoin de rajouter de sucre dans la recette. Ils ont eu un grand succès à la maison ! J’espère qu’ils en auront tout autant chez vous 🙂

Si vous aimez les biscuits moelleux, allez voir notre recette de biscuits aux yaourt grec, noix et chocolat.

Cake noix et chocolat

Je ne suis pas une grande fan des noix, j’en mange très peu dans l’année et le plus souvent dans une salade d’endives. Sauf que j’en achète toujours trop et j’avais envie d’écouler un peu mon stock. Je me suis dit qu’avec du chocolat ça devrait passer. Effectivement, c’est le cas. Oui, la noix vient parfumer le cake, mais alliée au chocolat c’est tellement gourmand !

Nous avons une recette de tarte noix et chocolat qui devrait vous plaisir si vous aimez cette association !

Cake salé, courge butternut, chèvre et noix

Il me restait de la courge butternut après avoir réalisé ma soupe, alors j’ai improvisé ce cake salé. Je suis plus habituée à faire un gâteau sucré à base de courge, alors j’avais un doute en me lançant dans ma recette. J’ai associé la courge butternut à des noix et du chèvre. C’est tout simple et ça marche ! Le mélange de ces saveurs est délicieux !

Retrouvez toutes nos recettes à base de courge.

Tarte courge et champignons

En automne, j’adore cuisiner les courges ! Toutes les courges… potiron, courge-spaghetti, potimarron et l’une de mes préférées : la courge butternut ! J’adore ce délicieux goût de noisette qui parfume les plats à base de cette courge si particulière.

Et pour changer du gratin ou du velouté, j’ai voulu réaliser une recette de tarte à la courge butternut. Quoi de mieux pour réaliser une vraie recette automnale, que d’associer cette courge avec des champignons ! C’est un délice ! Ajoutez un peu de moutarde à la préparation, quelques herbes et voilà un plat digne de grandes tablées, fait avec simplicité !