Sablés marbrés chocolat et amande

Ces sablés sont le résultat d’une recette ratée. À la base, je voulais faire des biscuits escargots (ou spirale), j’ai fait une pâte à l’amande et une pâte au cacao. Sauf qu’au moment de rouler mes deux pâtes ça ne tenait absolument pas.

J’ai alors improvisé en mélangeant grossièrement les pâtes et finalement c’est un succès ! J’avoue même que j’adore le visuel, complètement imparfait et irrégulier. Ces petits sablés joliment marbrés feront leur petit effet que ça soit au goûter de Noël ou tout au long de l’année.

Sablés au miel

Quand les miels HÉDÈNE ont proposé une collaboration, nous avons de suite accepté tellement nous aimons le miel. Et un miel 100 % français, que demander de plus ?

J’ai eu la chance d’avoir le miel Bourdaine des Landes, bien parfumé, fruité et d’une belle couleur dorée. Comme c’est la période des fêtes, j’ai fait des petits sablés avec un glaçage au miel qui les parfume légèrement et leur donne de la douceur. Et comme dans ma famille, il y a ceux qui aiment les sablés pas trop cuits et ceux qui aiment les sablés un peu plus cuits, je fais deux fournées différentes pour contenter tout le monde.

Biscuits yin et yang, comme des Spritz

C’est ma première création. L’an passé quand j’hésitais encore à me lancer dans mes propres recettes, j’ai « créé » celle-ci malgré moi. C’est la magie d’un échec culinaire ! Je voulais faire des Spritz, ces fameux sablés viennois. Sauf que je ne sais pas comment, mais j’avais oublié de faire le beurre pommade, alors j’ai improvisé en m’éloignant de la recette. Et finalement j’en suis tellement contente. J’aime comme d’un échec, j’en suis arrivée à ces biscuits. Et le plus fou, c’est que je trouve qu’au goût on retrouve le Spritz.

J’ai choisi de faire des yin et yang avec le chocolat fondu, mais bien sûr n’importe quel dessin est le bienvenu ! J’ai d’ailleurs fait des bonhommes sourire, ou des quadrillages, alors amusez-vous et n’hésitez pas à me montrer le résultat !

 

Verrines spéculoos-fruits rouges

Voilà une recette extrêmement simple à réaliser ! Des verrines spéculoos-fromage blanc-fruits rouges, qui font toujours leur petit effet en dessert. Très faciles à faire, vous pouvez même les réaliser au dernier moment, pas besoin de préparation. Et c’est délicieux ! Surtout si vous attrapez les trois couches en même temps ! Le goût de cannelle des spéculoos s’équilibre parfaitement avec le fromage blanc. Rajoutez quelques fruits rouges par dessus, et une cuillère à café de sucre en poudre, et régalez vous !

Petite astuce n°1 : si vous êtes allergique à la cannelle comme Aurélie, ou si vous n’aimez pas ça, vous pouvez remplacer les spéculoos par n’importe quelle autre sorte de biscuits sablés. Comme par exemple, des granolas !

Petite astuce n°2 : n’hésitez pas à utiliser des fruits rouges surgelés que vous aurez laissé décongeler à température ambiante… Le jus qu’ils libèrent se mélangera au fromage blanc, délice assuré !

 

Montecaos – Sablés andalous

Ah les montecaos ! Ces petits sablés andalous au nom chantant qui se font pendant les fêtes, se partagent et se dévorent en famille. Je tiens la recette de ma grand-mère maternelle qui nous en fait chaque année pour Noël. Enfant, je l’aidais à faire le creux du sablé avec mon pouce.

Cette année, c’est la première fois que j’en fait. Quelle fierté de perpétuer la tradition familiale ! Honnêtement, j’avais peur qu’ils ne soient pas comme ceux de ma grand-mère. J’en ai fait certains sans cannelle pour pouvoir en profiter, et en croquant dedans j’ai directement été replongée dans mes souvenirs d’enfance. Et ça, pour moi, c’est le meilleur résultat ! Alors, que vous connaissiez ou non les montecaos, je vous invite à en faire en vous souhaitant qu’ils contribuent à créer de beaux souvenirs en famille.

 

Étoiles à la cannelle – Bredele alsaciens

Il existe une grande variété de bredele, ces petits biscuits appréciés pendant les fêtes de fin d’année. Cette semaine, j’ai choisi de réaliser des étoiles à la cannelle, aussi appelées Zimtsterne, pour faire plaisir à mon Alsacien.

J’ai d’abord testé la recette traditionnelle qui demande un temps de repos de 12 h, le résultat était pas mal. J’ai refait un test en ajustant la recette à ma façon, sans repos, pour qu’il puisse se régaler plus vite. Et Monsieur a largement préféré cette version, ça tombe bien ! J’ai opté pour un glaçage royal plutôt que le mélange blancs en neige et sucre glace. Bref, ceci n’est pas la recette traditionnelle des étoiles à la cannelle, mais le résultat s’en rapproche. À vous de tester, vous verrez !