Quiche tomates-chèvre

L’envie de faire une quiche un beau jour… mais pas de lardons ! La décision n’a pas été difficile à prendre, ce sera une quiche plus estivale : aux tomates et au chèvre. Un délice aussi bien chaude que froide le lendemain, et tellement agréable quand le printemps pointe le bout de son nez… On se croirait déjà en vacances ! On est bien d’accord, cette quiche tomates-chèvre est très simple, mais elle vous servira peut être  pour l’inspiration !

Pour les gourmands : vous pouvez rajouter un peu d’emmental râpé sur le flan avant cuisson. Je préfère sans, mais monsieur préfère avec… sachez que les deux sont possibles.

Si vous aimez ce genre de tartes, vous adorerez notre quiche aux légumes d’été et notre quiche au chou rouge et bacon ! Et si vous avez besoin d’aide pour faire votre pâte vous-même, on vous donne des conseils dans notre article Faire sa pâte brisée.

Croque-monsieur végétarien à l’avocat

C’est un essai ! A la maison, on est habitués aux croque-monsieurs classiques : jambon, fromage. Basique, facile, délicieux… mais pas forcément adapté à tout le monde, ni à des journées d’été par exemple. Alors, j’ai voulu tenter autre chose… Des croque-monsieurs d’été en quelque sorte… j’ai eu envie de tomates, de mozzarelle et d’avocat. Révélation, c’est un délice ! Rien de difficile pourtant, ni de très recherché, mais essayez… je peux vous garantir que vous recommencerez !

Quiche aux légumes d’été

A la toute fin de l’été, on commence à avoir envie de plat chaud, mais on a aussi envie de légumes de saison. Alors, quoi de mieux qu’une quiche aux légumes d’été ? A manger aussi bien chaude que froide, elle est parfaite pour la saison. Courgettes et tomates à l’honneur, vous pouvez aussi varier les plaisirs, et les légumes selon ce que vous avez en stock !

Et si vous voulez réaliser vous-même votre pâte, faites un tour sur notre article Faire sa pâte brisée.

Ratatouille

La ratatouille… Tout le monde a SA recette de ratatouille, en général on la tient de notre famille, de notre maman qui elle-même la tient de sa maman…etc. C’est mon cas. Ma ratatouille, c’est celle que je mangeais enfant. Celle qui embaumait la maison jusque dans ma chambre de petite fille. Celle que j’ai toujours terminé, jusqu’à la dernière bouchée, avec délice. Ce n’est pas la recette habituelle, de la ratatouille de Provence… elle s’en approche, mais elle est bien meilleure. Qu’en pensez-vous ?