Tarte aux pommes de maman

C’est un classique à la maison, la tarte aux pommes ! Seulement voilà, celle qu’on fait dans ma famille est un peu particulière… Chaque famille a d’ailleurs sa recette de tarte aux pommes ! Et bien celle-ci, je la partage, parce qu’elle vaut le coup… grâce à un ingrédient de dernière minute, rajouté après cuisson : de la gelée de coings ! Et pas besoin d’être une pro de la confiture pour faire cette recette, la gelée de coings se trouve très facilement dans le commerce. Alors, plus d’hésitation, ce dessert pourtant qualifié de « classique » va vous épater.

Niveau de difficulté 1

Tarte aux pommes de maman

Par Diane Publié: janvier 7, 2017

  • Préparation: 15 mins
  • Cuisine: 45 mins
  • Prêt dans: 60 mins

C'est un classique à la maison, la tarte aux pommes ! Seulement voilà, celle qu'on fait dans ma famille est un peu particulière... …

Ingrédients

Instructions

  1. Lavez et épluchez trois pommes de votre choix. Enlevez le trognon et les pépins. Coupez les pommes en tranches très fines.
  2. Dans un plat à tarte, étalez votre pâte feuilletée maison ou du commerce et piquez-la avec une fourchette.
  3. Alignez les tranches de pommes sur la tarte pour en faire le tour, puis terminez par le centre. On ne doit plus voir la pâte, pour plus de goût !
  4. Saupoudrez les tranches de pommes de cassonade et de cannelle puis enfournez la tarte pour 45 minutes à 180°C/350°F. Attention, surveillez, les pommes et la pâte doivent dorer, pas plus !
  5. Une fois sortie du four, laissez la tarte refroidir. Ajoutez ensuite deux cuillères à soupe généreuses de gelée de coings. Attendez quelques minutes que les pommes absorbent un peu la confiture, puis savourez !

2 thoughts on “Tarte aux pommes de maman

  1. Avatar

    Besoin d’un dessert rapide pour rendre visite à ma grand-mère pour son anniversaire… Une tarte aux pommes ? Mouais. D’accord, c’est rapide et avec des fruits de saison mais honnêtement, je ne suis pas très fan. J’ai ai trop mangé étant petite et j’ai le souvenir de tartes trop sèches, sans vraiment de goût… Mais bon, ça fera plaisir à ma grand-mère, c’est ce qui compte. Puis je n’ai jamais été déçue par l’une de vos recettes alors je me lance !
    Bon, j’avoue, je l’a fais en ronchonnant cette tarte… Pas très motivée. Puis là, l’odeur de la cannelle qui sort du four commence doucement à me convaincre que j’ai peut être bien fait finalement. Puis vient le moment d’étaler la gelée de coing ; oh la la, qu’elle est belle cette tarte, rien à voir avec celles de mon enfance ! Enfin, la dégustation. La réconciliation. J’en referai. J’ai adoré. Merci d’avoir partagé cette recette simple mais ô combien efficace ! (& merci de m’avoir lue jusqu’au bout aussi ! Ah ah)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *